LE TORCHON BRÛLE ENTRE PARIS ET BRASILIA

Courrier tunisien – 27 Août 2019 –
Alors que la forêt amazonienne brûle, les relations entre la France et le Brésil s’enflamment. Tandis que le ministre brésilien de l’Education insulte le dirigeant français, Emmanuel Macron a répondu à la pique de Jair Bolsonaro sur son épouse.
Le torchon n’en finit pas de brûler entre Paris et Brasilia : alors que le ministre brésilien de l’Education a qualifié Emmanuel Macron le 25 août de «crétin opportuniste» sur Twitter en réponse aux propos du président français sur les incendies en Amazonie, Jair Bolsonaro lui-même a réagi à la publication d’un utilisateur de Facebook qui se moquait du physique de Brigitte Macron, la comparant à la femme du président brésilien, Michelle Bolsonaro, photographie à l’appui : «Vous comprenez maintenant pourquoi Macron persécute Bolsonaro ?», pouvait-on lire en commentaire, ainsi que : «C’est la jalousie […] de Macron, je parie.» Ce à quoi Jair Bolsonaro a répondu : «N’humilie pas le type – MDR», en référence à son homologue français.
Emmanuel Macron a déploré les propos «extraordinairement irrespectueux» de son homologue brésilien. «[Jair Bolsonaro a tenu] des propos extraordinairement irrespectueux à l’égard de mon épouse», a affirmé le chef d’Etat français à Biarritz, poursuivant : «Qu’est-ce que je peux vous dire ? C’est triste, c’est triste mais c’est triste d’abord pour lui et pour les Brésiliens.» Il a ajouté qu’il espérait «très rapidement» que les Brésiliens auraient «un président qui se comporte à la hauteur».
Macron accusé de considérer l’Amazonie comme «une colonie»
Plus tard, le 26 août, Jair Bolsonaro a adressé une nouvelle pique à Emmanuel Macron, abordant cette fois davantage le fond. «Nous ne pouvons pas accepter qu’un président, Macron, lance des attaques déraisonnables et gratuites sur l’Amazonie, et qu’il dissimule ses intentions derrière l’idée d’une « alliance » du G7 pour « sauver » l’Amazonie, comme si nous étions une colonie ou un no man’s land», a écrit le président brésilien dans un tweet.
De son côté, le ministre brésilien l’Education, Abraham Weintraub, s’était lui aussi montré particulièrement virulent à propos du président français dans une série de tweets: «Macron n’est pas à la hauteur de ce débat [sur l’Amazonie]. C’est juste un crétin opportuniste qui cherche le soutien du lobby agricole français. […] La France est un pays d’extrêmes. Elle a produit des hommes comme Descartes ou Pasteur, mais aussi les volontaires de la Waffen SS Charlemagne. […] Ils ont choisi un président sans caractère, […] il faut attaquer ce crétin de Macron.»
Jair Bolsonaro avait déjà infligé un camouflet diplomatique à la fin du mois de juillet au ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, en visite à Brasilia, en annulant leur rencontre au dernier moment. Il avait ensuite posté sur Facebook un direct dans lequel on le voyait se faire couper les cheveux à l’heure prévue du rendez-vous, qui avait été annulé «pour des questions d’agenda».
Plus récemment, concernant l’Amazonie, Jair Bolsonaro a accusé Emmanuel Macron d’avoir une «mentalité colonialiste» tandis que celui-ci lui reprochait d’avoir «menti» sur ses engagements climatiques, selon RT FRANCE.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*