« CASSE-TOI ROXANA »

Courrier tunisien – 14 Décembre – 11:31 –
Venue avec ses proches assister à un match du Red Star vendredi soir à Saint-Ouen, la Ministre des Sports a été contrainte de quitter l’enceinte en raison de la violence verbale à son encontre.
Signe des tensions du pays actuellement, et de la bêtise humaine, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a dû être «exfiltrée» vendredi soir du stade Bauer de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), où elle était venue assister à un match du championnat de National de football (3e division). A la mi-temps de la rencontre entre le Red Star et l’US Quevilly, un attroupement s’est formé autour de la ministre, qui discutait avec un supporteur dans les travées du stade.

«Il y a eu un effet de troupe, ça s’est un peu envenimé, en mode ‘Macron, démission’» et la police a «pris la responsabilité de l’exfiltrer du stade», a-t-on précisé de même source à l’AFP. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre la ministre des Sports, chahutée par un groupe de supporteurs présents de l’autre côté de la grille d’enceinte, regagner sa voiture sous les quolibets et essuyant quelques jets d’eau.
Le Red Star condamne un tel comportement
Joint par nos soins, l’entourage de la Ministre tente de minimiser la situation et assure qu’il n’y a «rien eu de grave» face à une séquence «pas très glorieuse». De son côté, le Red Star a tenu à apporter son soutien à Roxana Maracineanu prise à partie «en tant que symbole d’une réforme et d’une politique qu’ils combattent, visiblement» via un communiqué publié sur le site du club samedi matin. Le club de National a condamné le comportement des individus présents dans l’enceinte et regretté le départ de la Ministre «en raison d’agissements inqualifiables d’une frange minoritaire de supporters». Le club audonien assure que des décisions «justes mais fermes» seront prises à l’encontre des fauteurs de troubles, selon Le Figaro.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*