Algérie : plusieurs centaines d’hectares ravagés, les feux de forêt persistent

– Courrier tunisien –

Depuis mercredi 24 juillet, plusieurs régions du pays sont la proie d’incendies qui ravagent une bonne partie de leur patrimoine forestier. La Protection civile, en collaboration avec la Direction nationale des forêts, a déployé des moyens importants pour venir à bout de ces feux. Point de la situation : en effet, pendant plus de 96 heures, les massifs forestiers de plusieurs wilayas du Centre et de l’Est sont en feu.

 Des photos et vidéos sont partagées sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, et les internautes crient à la catastrophe écologique, particulièrement le Parc national du Djurdjura touché par des incendies phénoménaux.

La Protection civile, dans son bilan de ces dernières 48 heures, évoque la survenue de 21 incendies dans 14 wilayas, dont Tizi Ouzou, Boumerdès, Tipasa, Médéa, Tissemsilt, Oum El Bouaghi, Tébessa et Tlemcen. Toutefois, la plus affectée par ces feux c’est la wilaya de Bouira, avec deux grands incendies.

Pour le colonel Farouk Achour, directeur de l’information et des statistiques à la direction générale de la Protection civile, cette wilaya possède un massif forestier important qui, jumelé aux facteurs aggravants, entre autres, les conditions climatiques et l’insouciance humaine, prend feu rapidement.

En matière de dégâts, la DGPC comptabilise pour la période du 25 au 27 de ce mois, 71,5 ha de forêt, 25 ha de maquis, 3 ha d’orge, 100 ha de broussailles, 6860 bottes de foin, 10 palmiers et 2682 arbres fruitiers emportés par les flammes. Selon le colonel Achour, tous ces feux sont maîtrisés et en cours d’extinction. «Rien que pour la journée de jeudi, nous avons comptabilisé 15 départs de feu à Tizi Ouzou. Ils ont tous été éteints le jour même.

EL WATTAN – 28  juillet 2019

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*