BREVES INFO

Courrier tunisien – 05 Juillet 2019 –
TUNISIE
Deux ressortissants biélorusses ont été placés en garde à vue, vendredi 28 juin à Sfax, pour des soupçons d’espionnage a indiqué, mardi 2 juillet, le porte-parole des tribunaux de Sfax. Ils avaient demandé aux agents d’entretien de l’hôtel de ne pas faire leur chambre, de ne pas y pénétrer. La police a été alertée par les gérants de l’hôtel.
ALGÉRIE
1- L’armée de l’air algérienne vient de doter son système de détection d’un nouveau radar de fabrication chinoise ayant les capacités de détecter les avions furtifs et de localiser les satellites de basse altitude, informe le site Menadefense. Auparavant, l’armée algérienne avait acquis le radar russe Rezonans-NE3 de mêmes capacités.
2- La compagnie nationale algérienne Air Algérie va acquérir 6 nouveaux avions. L’achat d’une valeur de 2 milliards de dollars a déjà été approuvé par le Conseil des participations de l’Etat, selon le ministre algérien des Travaux Publics et des Transports.
MAROC
1- Vendredi 28 juin, le Prince Moulay El Hassan a représenté le roi Mohammed VI lors de l’inauguration de Tanger Med II, le projet titanesque engagé 9 ans plus tôt pour imposer le Maroc comme un hub logistique de premier plan. Avec l’extension du complexe portuaire, le royaume entre dans le top 20 mondial en matière de connectivité.
2- Il règne à Casablanca un sentiment d’insécurité avec la multiplication des agressions, vols, cambriolages, viols ou autres homicides. Il ne s’agit pas que d’un sentiment puisque les chiffres l’attestent: la capitale économique du Maroc figurait, en 2017, au 13ème rang des villes les plus dangereuses d’Afrique et sur le podium en ce qui concerne le monde arabe. Les Casablancais se plaignent de ne voir les agents de forces de l’ordre que dans les carrefours pour gérer la circulation et ont le sentiment d’être livrés aux bandes de voyous qui sèment la terreur dans la ville.
MAURITANIE
Dans son allusion, Ahmedou Ould Abdallah, le ministre mauritanien de l’Intérieur a usé de tact diplomatique, en évoquant lors d’une conférence de presse « une main étrangère venue des pays voisins » pour expliquer l’ampleur des accrochages à la suite de l’annonce des résultats de la présidentielle du 22 juin. Plus enclin à cette précaution, Ismael Ould Cheikh Ahmed, son collègue aux Affaires étrangères n’a pourtant pas usé de pincettes pour préciser que la salve visait le Sénégal, le Mali et la Gambie.
SYRIE-ISRAËL
Une vidéo de l’attaque aérienne qui a frappé dans la nuit du 30 juin au 1er juillet la banlieue de Damas et la ville de Homs a été mise en ligne. Les frappes, qui ont été effectuées par Israël selon une source militaire syrienne ont tué au moins quatre civils. «L’armée de l’air israélienne a ciblé le Centre de développement et de recherche d’armes du ministère syrien de la Défense à Jamraya, Damas. Des F-16D (…) venant de la base aérienne de Ramat David et leurs missiles de croisière Delilah ont été impliqués dans cette frappe aérienne.» Auparavant, la télévision d’État avait annoncé que Damas avait abattu trois missiles au-dessus de la capitale syrienne.
DARFOUR
L’ONU gèle pour quatre mois le retrait de sa mission au Darfour. Alors que le mandat de la Minuad s’achève dans un an, le Conseil de sécurité a estimé que la transition politique incertaine au Soudan ne permettait plus aux casques bleus de quitter la région.
TOGO
Premières élections municipales depuis plus de 30 ans. Les derniers conseillers municipaux ont été élus en 1987 pour un mandat de cinq ans. Depuis, il n’y a pas eu de vote.
RUSSIE – AFRIQUE
C’est une Russie qui se veut nouvelle, résonnant business to business, qui tente de se repositionner en Afrique. Trente ans après son retrait économique du Continent, la Russie entend, désormais revenir comme un partenaire commercial stratégique. A Moscou où se tenaient, du 20 au 22 juin, les réunions annuelles de la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) dont l’Etat fédéral est actionnaire depuis décembre 2017, le gouvernement russe a clairement exposé ses ambitions. Avec l’appui d’Afreximbank, le Kremlin redessine la carte de son influence commerciale sur le Continent.
ALLEMAGNE
L’Allemagne n’a cessé d’économiser au lieu d’investir. Même le patronat s’en inquiète. Les économistes s’interrogent désormais sur la nécessité de conserver une règle d’or budgétaire très restrictive. Alors que l’économie allemande est clairement entrée dans une crise structurelle, le débat économique outre-Rhin commence à se reconfigurer. Et le centre de la réflexion, c’est le « frein à l’endettement » (Schuldenbremse), mécanisme plus connu en France sous le nom de règle d’or budgétaire, qui a été introduit en juillet 2009 dans la Loi fondamentale, la Constitution de la République fédérale, par le Bundestag et, au nom des Länder, par le Bundesrat..
RUSSIE – OTAN
Le 2 août, le traité sur les forces nucléaires de portée intermédiaire sera mort, dénoncé par les États-Unis et la Russie. Les ministres de la défense des pays membres de l’Otan viennent de décider de riposter à Moscou en mobilisant des moyens de surveillance, de renseignement, des missiles et systèmes d’armes conventionnels. Une course aux armements, tant redoutée, est lancée en Europe.
RÉSERVES D’OR
Les  États-Unis sont le pays qui possède, et de loin, les plus grandes réserves d’or du monde. Ses 8 133 tonnes – valant plus de 373,4 milliards de dollars – représentent près de 24 % des réserves mondiales. Dans ce classement, ce n’est pas un État mais le FMI qui se situe au troisième rang, juste derrière l’Allemagne. La Chine quant à elle, principale rivale commerciale des États-Unis, arrive en septième position, derrière la Russie.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*