Des passagers en partance pour la Tunisie embarquent sur le ferry "Carthage" malgré une grève des marins CGT de la SNCM, le 22 septembre 2005 dans la gare maritime de Toulon. Certains passagers bloqués depuis le 19 septembre dernier ont finalement réussi à partir pour l'Algérie depuis Toulon même si des centaines d'autres, moins chanceux, sont restés à quai, avec la consigne de se rendre à Marseille. AFP PHOTO ERIC ESTRADE

COVID-19 EN TUNISIE : LLA FRANCE ET LA BELGIQUE PASSENT EN ORANGE

Courrier tunisien – 11 Août 2020 – 22:06 –
Photo : files de véhicules s’apprêtant à embarquer à bord d’un ferry de la CTN à Marseille. Eric Estrade/AFP
Les autorités tunisiennes ont annoncé ce mardi une batterie de nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie de covid-19 en Tunisie. Elles ont entre autres classé la France et la Belgique dans la liste orange des pays. Les nouvelles annoncent comprennent également un renforcement des mesures de protection dans le pays.
Le conseil des ministres réuni mardi s’est penché sur la recrudescence du nombre de cas de covid-19 en Tunisie. Le nombre de contaminations a en effet largement augmenté depuis l’ouverture des frontières le 27 juin.
Peu après cette date, la France et l’Italie passaient sur la liste verte, alors ces pays ont été parmi les plus touchés dans le monde. Le nombre de cas en nette baisse en juin et l’existence d’importantes diasporas dans ces pays avaient sans doute dicté ce choix. La Belgique s’était ajoutée à cette liste verte quelques jours plus tard alors que le petit royaume compte le plus important nombre de décès par habitant d’Europe.
Six semaines plus tard, le gouvernement tunisien se voit contraint de revenir partiellement en arrière. L’Italie, qui semble maîtriser la propagation du virus, reste en liste verte. Mais, la France et la Belgique – ainsi que l’Islande – viennent de basculer sur la liste orange. De ce fait, les voyageurs en provenance de ces pays doivent impérativement présenter un test PCR effectué. Celui doit dater au plus tard de 72h avant le départ ou 120h avant l’arrivée en Tunisie. Pour la France, un site officiel recense tous les laboratoires réalisant ces tests. Un auto-isolement obligatoire de 14 jours s’applique également à tous ceux arrivant de ces pays.
Ces nouvelles mesures « ne concernent pas les voyages touristiques irréguliers, car ils sont déjà soumis à un protocole sanitaire spécifique », a encore décidé le Conseil Ministériel. Les règles actuelles pour les charters et les voyages organisés restent donc en vigueur.
Renforcement des contrôles
Parmi les autres mesures de lutte contre le covid-19 en Tunisie figure le port obligatoire du masque dans les lieux publics. Dans les faits, le masque est souvent exigé à l’entrée de ces espaces (centres commerciaux, aéroports, gares, ports, etc.). Toutefois, peu de gens le gardaient sur le visage une fois l’entrée franchie.
Par ailleurs, le gouvernement a décidé l’interdiction de l’usage de la chicha dans les lieux publics. Son usage en Tunisie reste répandu dans les cafés tunisiens, et ce chez toutes les catégories de population. S’y ajoute un renforcement des contrôles sanitaires dans les lieux de loisirs accueillant du public.
 Par Rached Cherif

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*