CES JETS PRIVÉS QUI TRANSPORTENT LES PRÉSIDENTS AFRICAINS MALGRÉ L’ÉPIDÉMIE

Courrier tunisien – 27 Juin 2020 –
Photo: le 10 Juin dernier, un jet privé Dassault Falcon 900EX immatriculé F-HREG est venu chercher le Président Touadéra à Banguipour pour un mystérieux séjour privé au Burkina.
Le groupe d’aviation privée Ebomaf, propriété de l’homme d’affaires burkinabè Mohamadou Bonkoungou, est utilisé par de nombreux Présidents africains. Qu’il s’agisse récemment du président centrafricain Touadera, mais aussi de Félix Tshisekedi, Patrice Talon, Mahamadou Issoufou ou encore Alassane Ouattara
Le 10 Juin dernier, un jet privé Dassault Falcon 900EX immatriculé F-HREG est venu chercher le Président Touadéra pour un court déplacement à Ouagadougou. Alors que la Présidence du Faso communiquait sur le caractère strictement privé de cette visite, la présidence centrafricaine évoquait une « visite de travail. » Pourquoi alors avoir voyagé grâce à une discrète compagnie de jets privés?
Un club très privé
Logé à l’hôtel Laico Ouaga 2000 où le Président Roch Kaboré l’a accueilli, Faustin-Archange Touadéra était accompagné par son Directeur de cabinet Obed Namsio. Au moment où les frontières sont censées être closes pour cause de covid-19, beaucoup d’observateurs se sont interrogés sur les motifs de cette visite…
Le jet privé Dassault Falcon 900 qui est allé de Centrafrique au Burkina appartient à l’homme d’affaires burkinabè Mohamadou Bonkoungou. Le PDG du groupe EBOMAF possède ainsi une flotte de six aéronefs (dont un Airbus A318, un Falcon 7X et ce Falcon 900), affrétés notamment pour ses clients, des hommes d’affaires et des chefs d’Etat lui permettant de soigner son réseau et de discuter affaires lors des trajets. Ce jet privé a ainsi été auparavant emprunté par les Présidents Félix Tshisekedi, Patrice Talon, Mahamadou Issoufou ou encore Alassane Ouattara etc…
Bonkoungou qui avait déjà été reçu à Bangui par le Président Touadéra, en présence du Ministre des Finances Dondra en Août 2016 était déjà en contact (au temps où Bozizé occupait le Palais de la Renaissance) avec Sylvain Ndoutingaï, le mentor de Obed Namsio, qui est l’actuel Directeur de Cabinet de Touadéra. Lequel est d’ailleurs à Ouagadougou depuis le début de l’année…
Le PDG du groupe EBOMAF possède ainsi une flotte de six aéronefs (dont un Airbus A318, un Falcon 7X et ce Falcon 900), affrétés notamment pour des chefs d’Etat: Félix Tshisekedi, Patrice Talon, Mahamadou Issoufou ou encore Alassane Ouattara
Blaise Campaoré, l’ex « parrain »
EBOMAF est au départ un prête nom de l’ancien Président Blaise Compaoré et ses alliés au Burkina Faso et dans la sous-région. Quand EBOMAF est créée, Roch Kaboré est alors Ministre des Transports et de la Communication et Blaise Compaoré occupe le palais de Kosyam depuis deux années.
Mohamadou Bonkoungou est présenté à Blaise Compaoré par la belle-mère de François Compaoré, Alizéta Ouédraogo et par le général Diendéré (responsable des services de renseignements et chef d’état-major particulier du Président).
Compaoré et Diendéré vont alors œuvrer pour introduire EBOMAF auprès des chefs d’Etats de la sous-région (notamment le Bénin, le Togo, la Côté d’Ivoire, le Mali) afin d’y obtenir des marchés essentiellement dans les secteurs du BTP et des mines (aménagement des sites miniers et location de matériel). Le tout, semble-t-il, moyennant de très importantes rétro-commissions octroyées aux entourages sur des comptes à l’étranger.
C’est ainsi, nous révèlent nos sources, que Blaise Compaoré, l’ancien président burkinabé, et Roch Kaboré, l’actuel chef d’état, conservent aujourd’hui à travers EBOMAF des intérêts communs.
Petit business entre amis
Le but de cette visite de Touadéra à Ouagadougou le 10 Juin dernier n’est pas en effet d’améliorer les relations bilatérales entre le Burkina Faso et la République Centrafricaine ainsi que l’a affirmé la Présidence de RCA mais plutôt d’octroyer des marchés à EBOMAF dans le BTP et la location de jets privés.Mohamadou Bonkoungou, le patron de cette société florissante de jets privés, apprécie les luxueuses propriétés dans les pays de ses clients et amis chefs d’Etats et a d’ailleurs récemment acheté une maison à Bangui fraîchement achevée par le Ministre des Finances Dondra pour 1 milliard de FCFA, souligne Mondafrique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*