BREVES INFO

Courrier tunisien – 26 Juillet 2019 –
TUNISIE
1- Le ministre Ahmed Adhoum a annoncé qu’un guide référentiel, destiné aux imams chargés des Prêches du Vendredi, est en cours d’élaboration. Il devrait être prêt à la fin du mois d’août 2019.
L’objectif étant de garantir la neutralité des mosquées et d’éviter toute sorte de tiraillements politiques durant la campagne électorale.
2- Le ministère de l’intérieur a annoncé, samedi 20 juillet, sur son site officiel, qu’il a réceptionné un don des autorités saoudiennes qui consiste en un nombre de véhicules blindés anti mines. Ce don entre dans le cadre de la collaboration entre les deux pays en matière de lutte contre le terrorisme.
3- Selon Imed Khemiri, porte-parole du mouvement, le bureau exécutif du Mouvement Ennahdha a désigné son président, Rached Ghannouchi, tête de liste dans la circonscription électorale de Tunis 1 pour les prochaines élections législatives. « Le bureau exécutif a achevé ses travaux après des réunions successives depuis jeudi 18, et a approuvé les différentes listes de candidats à ces élections dans 33 circonscriptions situées à l’intérieur et à l’extérieur de la Tunisie », a-t-il précisé à l’agence TAP.
4- Dans un post Facebook mis en ligne, lundi 22 juillet, le dirigeant au sein d’Ennahdha Lotfi Zitoun a annoncé avoir refusé la proposition de Rached Ghannouchi pour faire partie de la liste de Tunis 1, qu’il préside, pour les élections législatives.
5- Des dizaines de véhicules militaires ont procédé, lundi 22 juillet, à l’évacuation d’environ 600 mille quintaux de céréales fraîchement récoltées dans les différentes régions de Siliana particulièrement à Bou Arada, Sidi Bourouis, Makther, Bargou et Bouafia et ce,  afin de réduire la pression à qui font face certain nombre de centres dont la capacité de stockage est limitée par rapport à cette récolte céréalière record.
6- Selon une ONG tunisienne, le nombre de migrants arrivés dans le pays a été multiplié par deux en un an, entre le premier semestre 2018 et celui de 2019. La quasi-totalité des migrants arrivent par la frontière libyenne.
7- La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé le 17 juillet, l’octroi d’un prêt de 25 millions d’euros au profit du secteur agricole du gouvernorat de Zaghouan. Cette enveloppe sera dédiée au financement du Projet de développement et de promotion des filières agricoles (PDPFA). Cette initiative entend accroître les niveaux de productivité et renforcer la valeur ajoutée générée par les filières laitière, oléicole et les produits issus de l’agriculture biologique ainsi que du terroir. Parmi les activités prévues par le projet figurent, la réalisation de pistes agricoles, la réhabilitation de périmètres irrigués et la mise sur pied d’infrastructures de mobilisation des ressources hydriques (puits et forages).
TUNISIE – PORTUGAL
Le ministre des Affaires étrangères, Khémais Jhinaoui a effectué une visite officielle les 21 et 22 juillet au Portugal à l’invitation de son homologue Augusto Ernesto Santos Silva. Au cours de cette visite, il a été question notamment du renforcement du partenariat entre les deux pays mais aussi au niveau multilatéral dans le cadre de l’Union européenne.
En marge de cette visite, un forum a réuni les hommes d’affaires des deux pays, notamment dans le but de développer les relations commerciales qui sont restées en deçà des attentes (682,8 millions de dinars en 2018) et d’impulser les  investissements dans les deux sens. A noter que le Portugal est le 6e investisseur  étranger en Tunisie avec des investissements de l’ordre de 816,286 millions de dinars qui ont permis de créer 2931 postes d’emploi.
Du côté tunisien, le groupe Elloumi spécialisé dans la fabrication de câbles auto, établi depuis 1993 au Portugal est considéré parmi les entreprises les plus dynamiques au Portugal et a été désigné en 2012 deuxième meilleure entreprise étrangère.
MAROC.
1- La Chambre des représentants a adopté, le lundi 22 juillet, le projet de loi-cadre  relatif au système de l’Education, de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique. Le texte dans sa globalité a été validé à la majorité des voix hormis la position défavorable de la FGD qui tient aux incitations prévues, dans le projet, pour le privé alors « qu’il représente déjà 15% du nombre d’élèves, sachant qu’il y a 15 ans, il n’en représentait que 4% » expliquent les représentants de la FGD. « Nous refusons de donner des incitations au secteur privé alors qu’il domine déjà les villes marocaines. On rappelle que dans les pays développés, le privé à but lucratif ne dépasse jamais les 10% », ajoutent ces députés.
2- Le groupe Attijariwafa Bank a injecté environ 2.000 milliards de Fcfa (près de 3,05 milliards d’euros) dans l’économie réelle en Côte d’Ivoire, a fait savoir, lundi 22 juillet à Abidjan, Daouda Coulibaly, DG de la Société ivoirienne de Banque (SIB), filiale du groupe marocain.
3- En réponse à une question centrale sur « la politique de l’eau » lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des représentants, le Chef du gouvernement, M. Saâd Dine El Otmani a relevé que 10 petits barrages ont été construits sur un total de 15, déjà programmés pour la période 2017/2021, pour contribuer à répondre aux besoins du monde rural en eau potable, l’irrigation et l’alimentation de la nappe phréatique.
4- Selon Média 24 le 19 juillet 2019, La Banque centrale a reçu  un courrier de la DGSN précisant qu’une fraude relative à des détournements sur des comptes bancaires via application mobile a eu lieu suite à l’usurpation d’identités et de numéros de téléphone. Elle demande à toutes les banques de prendre les dispositions nécessaires pour éviter des faits similaires.
MALI
Le ministre des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé, affirme que les massacres perpétrés dans le centre de son pays ces derniers mois sont le prolongement de la guerre qui sévit contre les groupes jihadistes dans le Nord depuis 2011, et non le signe de conflits intercommunautaires.
AFRIQUE DU SUD
L’ex-président sud-africain Jacob Zuma a comparu, lundi 15 juillet, devant une commission d’enquête. Il est notamment soupçonné d’avoir accordé illégalement des contrats publics à une famille d’hommes d’affaires dont il est proche, les Gupta.
RDC
En raison de l’insécurité et de l’hostilité d’une partie de la population, la République démocratique du Congo et les ONG peinent à enrayer le virus Ebola, désigné «urgence sanitaire mondiale» par l’OMS. Déclarée le 1er août 2018, l’épidémie, qui a déjà coûté la vie à plus de 1 600 personnes depuis un an en RDC, est le deuxième plus grave épisode de la maladie, après celui qui avait fait 11 000 morts en Afrique de l’Ouest entre 2014 et 2016.
ROYAUME-UNI
1- L’ex-chef de la diplomatie britannique, Boris Johnson a succédé officiellement à Theresa May à la tête du parti conservateur, devenant ainsi le nouveau Premier ministre britannique. Boris Johnson a remporté le vote qui l’opposait à Jeremy Hunt. A peine élu, le nouveau Premier ministre a promis une mise œuvre du Brexit le 31 octobre prochain.
2- Après la saisie par l’Iran du pétrolier Stena Impero, un navire appartenant à un armateur suédois mais opérant sous le pavillon du Royaume-Uni, le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a appelé, le 22 juillet, à la mise sur pied d’une mission européenne afin de garantir la liberté de navigation dans le détroit d’Ormuz et les eaux du golfe arabo-persique. Une telle initiative, a fait valoir le chef du Foreign Office, ne ferait « pas partie de la politique des États-Unis de pression maximum sur l’Iran parce que nous restons déterminés à préserver l’accord nucléaire iranien. » Le Royaume-Uni n’est apparemment  pas chaud à l’idée de rejoindre la coalition internationale que veut former Washington pour assurer la protection du trafic commercial au Moyen-Orient. Visiblement, Paris est sur la même longueur d’onde. De même que Berlin.
ITALIE
D’après Médiapart le 21 juillet 2019, l’arrestation d’une cellule néonazie italienne armée, détentrice d’un missile qatari, fait suite à une série d’événements en Europe qui mettent en lumière la radicalisation de certains extrémistes de droite. Si les groupuscules les plus radicaux apparaissent en déclin, le risque d’attaque violente reste élevé sur le continent européen.
CAN 2019
D’après Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football, la coupe d’Afrique des nations, qui s’est déroulée du 21 juin au 19 juillet en Egypte, a rapporté à la CAF un bénéfice de 83 millions de dollars.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*